«
»

13e jour : Yichang → Excursion au chantier du Grand barrage → Shanghai

Publié le 14/10/2013   |   1948 vues

小心   Cette page contient de nombreuses photos, soyez patient lors du chargement...

 

Réveil un peu avant 6h00 du matin (de toutes façons, notre guide avait programmé les téléphones pour qu'ils sonnent à 6h00). Nous fermons les valises et nous les plaçons devant la porte. Nous laissons les bagages à main dans la chambre. Petit déjeuner.

Nous achetons quelques une des photos que le photographe de bord a prises durant la soirée de l'avant-veille.

 

Le Grand Barrage des Trois Gorges

Lire la suite

 

Gorge de Xiling

Lire la suite

 

 

Les employées sont occupées à faire les chambres. Je remarque deux bouteilles qui traînent et qui n'ont pas l'air d'avoir été entamées, je demande si je puis les prendre. L'employée me fait signe de patienter, va dans un carton où se trouvent des bouteilles neuves, et m'en donne deux ! Sympa ! Nos valises ont été rassemblées dans le hall...

Nos valises

Débarquement à Yichang (4,5 millions d'habitant, une ville de taille moyenne pour la Chine) en fin de matinée. Le chef-lieu de la province du Hubei est Huhan (à vérifier), Yichang est la 2e ville de la province.

Des chauffeurs s'approchent de nous afin de nous proposer leurs services, mais nous avons notre bus. Notre chauffeur a accroché une médaille de Mao à son pare-soleil... Nous avons également un guide local, qui ne parle pas Français. Les taxis à Yichang sont d'un beau rouge profond, et ils sont de marque Citroën !

Médaille de Mao Taxi

Le micro de notre guide a un effet d'écho, ce qui l'amuse beaucoup. Du coup, elle nous interprète une chanson de l'époque du président Mao, intitulée l'Orient est rouge. Nous avons de la chance, car elle accepte peu souvent de chanter. J'ai retrouvé les paroles grâce à Wikipedia

东方红,太阳升,
中国出了个毛泽东。
他为人民谋幸福,
呼尔嗨哟,他是人民大救星!
毛主席,爱人民,
他是我们的带路人,
为了建设新中国,
呼尔嗨哟,领导我们向前进!
共产党,像太阳,
照到哪里哪里亮。
哪里有了共产党,
呼尔嗨哟,哪里人民得解放!
Dōngfāng hóng, tàiyáng shēng,
Zhōngguó chū liǎo ge Máo Zédōng,
Tā wèi rénmín móu xìngfú,
Hū ěr hei yo, tā shì rénmín dà jiù xīng !
Máo zhǔxí, ài rénmín,
Tā shì wǒmén de dài lù rén
Wèi liǎo jiànshè xīn Zhōngguó,
Hū ěr hei yo, lǐngdǎo wǒmén xiàng qiánjìn !
Gòngchǎndǎng, xiàng tàiyáng,
Zhào dào nǎlǐ nǎlǐ liàng,
Nǎlǐ yǒu liao Gòngchǎndǎng,
Hū ěr hei yo, nǎlǐ rénmín dé jiěfàng !
L'Orient est rouge, le soleil se lève,
La Chine a vu naître Mao Zedong,
Il œuvre pour le bonheur du peuple,
Hourra, il est la grande étoile sauvant le peuple !
Le Président Mao aime le peuple,
Il est notre guide,
Pour créer une Chine nouvelle,
Hourra, il nous montre la voie de l'avenir !
Le Parti communiste est comme le soleil,
Son éclat apporte partout la lumière,
Là où il y a le Parti communiste,
Hourra, le peuple obtient la libération !

Notre guide nous dit qu'en Chine, l'homme chante mieux que la femme (au karaoke, les hommes chantent pendant des heures, leurs petites amis patientent en grignotant des amuse-gueules). Elle demande au guide local de nous chanter quelque chose en Anglais. Il s'exécute de bonne grâce. Et elle nous fait promettre de lui en chanter une avant notre départ.

Yichang Yichang

Le climat local est de type continental. La température moyenne est de 16°C, les précipitations annuelles sont de 1100mm/an. 40 km en aval du grand barrage, il y en a un 2e, construit en 1970, qui mesure 150 m de large, et qui est le 2e barrage de Chine (il produit 15% de la production du barrage des 3 gorges). Les travaux avaient duré 19 ans.

Yichang Yichang

La région de Yichang produit du phosphate (20% de la production nationale) et du graphite (une des 4 meileures qualités du monde). La région comprend également des usines agro-alimentaires, notammet de produits à base d'oranges. Nous sommes dans le Sud, donc il y beaucoup de rizières. Egalement un peu de blé, pas mal de coton, beaucoup du colza (notamment sur les bords de l'autoroute sur laquelle nous circulons. Début avril, tout est en fleur). Les huiles de colza, mais aussi les huiles de cacahuète et de sésame, sont les plus utilisées en Chine (elles sont vendues en gros bidons). La jeune génération commence à s'intéresser à l'huile d'olive, mais ça coûte très cher en Chine (120 yuan les 500 ml) car elle est importée d'Europe (Espagne, surtout). A Yichang, il y a également la plus grande usine de levure en Asie.

Yichang Yichang

Yichang Yichang

Entre Yichang et Shanghai, le train de l'harmonie (le TGV ultra-rapide qui peut monter à 350 km/h) circule : on met environ 7 heures (4 arrêts). Autrefois, en train de nuit, c'était 23 heures. A l'époque, note guide se souvient que les conditions de transport dans les trains de nuit étaient vraiment dures. Les compartiments n'avaient pas de porte, dans chacun on trouvait 6 couchettes dures, seules les deux du bas permettaient de s'assoir, impossible de fermer l'oeil à cause du bruit. Quand notre guide était enfant, un Xi'an - Pékin durait 23 heures, les trains de cette ligne n'avaient même pas de couchettes. Les parents étaient obligés de se voyager debout pour permettre à leurs enfants de s'allonger sur deux places. Désormais, le trajet a été réduit à 11h, il y a des couchettes (pas toujours molles), et les compartiments ont des portes, avec des toilettes à la turque à chaque extrémité du wagon, pas de douches.

Yichang

Nous déjeunons en ville au Yàn Shā hôtel (Yàn Shā se traduit par Lufthansa).

Restaurant Restaurant

Restaurant Déjeuner

Retour dans le car, direction l'aéroport de Yichang Sanxia (3 Gorges).

Programme immobilier Le train harmonie

Il n'y a pas de bagagiste à Yichang, nous allons faire l'enregistrement nous-mêmes.

Aéroport Yichang Sanxia Aéroport Yichang Sanxia, les boutiques

Aéroport Yichang Sanxia Aéroport Yichang Sanxia, enregistrement bagages

Aéroport Yichang Sanxia, départs (version anglaise) Aéroport Yichang Sanxia, départs (version chinoise)

Billet d'avion

A 15h45, envol pour Shanghai, dans un boeing 737 de la compagnie Shanghai Airlines. La durée du vol est de 2h. Nous avons droit à un plateau-repas, servi dans une jolie petite boîte : en plat principal, du riz avec de savoureuses boulettes de poison et des petits légumes...

Plateau repas Plateau repas

Nous atterrissons à l'aéroport de Shanghai Hongqiao, qui est très beau, très grand... et très climatisé.

Aéroport de Shanghai Aéroport de Shanghai

Nous sommes accueillis par le guide local, qui a passé 5 années en France, et parle un excellent Français, et qui est très fier de sa ville.

Notre guide local nous explique que l'aéroport de Shanghai Hongqiao est couplé à une des 3 gares de Shanghai. Hongqiao est l'un des deux aéroports internationaux de Shanghai, à l'Ouest de la ville, il est plutôt spécialisé dans les vols nationaux et quelques destinations d'Asie du Sud-est (Japon, Corée). L'autre est Pudong, situé à l'Est, juste à côté de la mer de Chine Orientale (il dessert plutôt des destinations intercontinentales, Europe, US etc).

Aéroport de Shanghai Aéroport de Shanghai

Shanghai (上海 la ville en amont sur la mer) se trouve à l'embouchure du fleuve Yangtze, au milieu de la ligne côtière de la mer de Chine Orientale, une situation avantageuse. Shanghai compte 24 millions d'habitants, y compris les travailleurs mobiles (14 millions de Shanghaiens seuls), répartis sur seulement 6300 km². Les grands buildings sont de construction récente, ils ont commencé à être construits à partir de 1990.

Shanghai Shanghai

Shanghai a été formée par les sédiments du fleuve Yangtze. Il y a plus de 1000 ans, c'était un petit village de pêcheurs, avec des marécages. En 1267, le bourg de Shanghai a été fondé. Puis sous la dynastie mongole, vers 1291, elle est devenue un district. Sous la dynastie des mandchous et des Ming (1368-1911) la ville de Shanghai connaît une expansion du fait de sa situation avantageuse pour le transport maritime, et se lance dans le commerce internationale. C'est désormais la plus grande ville de Chine sur le plan économique et financier.

Shanghai compte à l'heure actuelle 5 périphériques : l'intérieur, l'intermédiaire, l'extérieur, le Nord-Sud et l'Est-Ouest. Leurs longueurs respectives sont de 47km 70km 90km. Shanghai dans l'axe Nord-Sud fait environ 100km. Dans l'axe Est-Ouest : 120 km. Shanghai n'échappe pas au fléau des villes modernes : les bouchons.

Shanghai Shanghai

Shanghai Shanghai

Notre guide local nous dit qu'en 1990, on parle de 2e ouverture. La vraie première ouverture date de la 1e guerre de l'opium en 1840. A cette époque les Anglais, en pleine révolution industrielle, voulaient promouvoir leurs produits sur le marché Chinois. Mais ils avaient peu de succès dans la région de Shanghai qui était assez auto-suffisante, notamment sur le plan du textile grâce à la soie. Les Anglais ont alors essayé d'introduire une autre marchandise, l'opium, qu'ils produisaient en Inde, et dont la vente était interdite en Chine. Conscient des dangers que représente l'opium pour la santé de son armée et de son peuple (addiction) et son économie (l'opium coûtait si cher qu'il se payait en lingots d'argent, la balance commerciale s'inverse en faveur des Britanniques à une vitesse alarmante), l'Empereur a envoyé un haut fonctionnaire nommé Lin Zexu, qui a rassemblé tout l'opium saisi dans un bourg nommé Humen (à côté de Canton) et a ordonné sa destruction par le feu. Ce fut le déclencheur d'une escalade menant à la première guerre de l'opium. La puissance de feu de l'armée chinoise n'était pas suffisante, ils ont perdu. S'ensuite le traité de Nankin (Nanjing, capitale du site) suivi de deux autres en 1843, dont une des clauses obligeant les villes côtières de Ningbo, Shanghai, Canton, Fuzhuo, Xiamen à s'ouvrir au commerce international.

Shanghai Shanghai

Nous passons devant un magasin Carrefour. Notre guide nous dit qu'ils ont aussi des magasins Auchan, et que comme pour Carrouf, le nom a été retranscrit phonétiquement de façon à signifier quelque chose de positif : Ou Shang ("mode européene").

Shanghai Shanghai

 

Shanghai Shanghai

Shanghai Shanghai

Shanghai Notre hôtel

Nous arrivons à l'hôtel.

 

L'hôtel Grand Mercure Zhongya

330 Meiyuan Road Zhabei District
200070 Shanghai
Tel. (+86)21/63535555
Site internet

L'hôtel compte près d'une trentaine d'étages, mais seulement 3 ascenseurs. L'attente est interminable, et une fois dans l'ascenseur on ne sait jamais quand on va arriver. Il vaut mieux partir en avance.

A notre arrivée, nous avons juste eu le temps de passer 5 min dans notre chambre (dur !) avant le dîner au 5e étage (un buffet très riche et assez international, il y a même de la pizza !).

Dîner buffet Dîner buffet

Dîner buffet Dîner buffet

Dîner buffet

Les valises ont été déposées directement dans notre chambre.

La chambre est superbe : très confortable, une salle de bain toute en transparences, de nombreux équipements de confort. Air conditionné (que nous nous empressons de couper), deux bouteilles d'eau offertes, wifi gratuit dans le hall et dans les chambres, de qualité moyenne. Le minibar semble se résumer à une bouteille d'Evian au prix, comme toujours, prohibitif (enfin on n'a pas regardé partout non plus).

Chambre Hôtel Grand Mercure Chambre Hôtel Grand Mercure

Chambre Hôtel Grand Mercure Chambre Hôtel Grand Mercure

Chambre Hôtel Grand Mercure Chambre Hôtel Grand Mercure

Chambre Hôtel Grand Mercure L'ascenseur

 

Shanghai by night

Lire la suite

 

Haut ↑

 
«
»
 

A lire aussi

Grand Barrage des Trois Gorges
Zoom : Grand Barrage des Trois Gorges

Gorge de Xiling
Zoom : Gorge de Xiling

 

 

Haut ↑