«
»

Repulse Bay

Publié le 11/11/2013   |   1362 vues

小心   Cette page contient de nombreuses photos, soyez patient lors du chargement...

 

La visite continue avec Repulse Bay, la plage et ses nombreuses statues de divinités. Notre guide nous laisse 20 minutes pour tout admirer. Je suis un peu dans un état second à cause de la chaleur et de ma crève qui ne s'arrange pas.

En 1841, la baie était utilisée comme quartier général par des pirates, qui semaient la terreur parmi les bateaux marchands qui faisaient commerce avec la Chine. La flotte britannique parvint finalement à les repousser, ce qui donna son nom à la baie. Elle est dominée par quelques tours, la plus à droite s'appelle The Lily. Comme la plupart des plages de Hong-Kong, elle est protégées par un filet anti-requins.

Repulse bay, à droite The Lily Repulse Bay et son filet anti-requins

Elle abrite également le sanctuaire bouddhiste de Kwun Yam et ses très nombreuses statues en mosaïque aux couleurs vives, un vrai régal pour les yeux.

Repulse bay Repulse bay

Parmi les plus spectaculaires, un dragon de la fortune (à droite), érigé afin de commémorer le jubilé d'argent de la branche Hong-Kongaise de la Royal Life Saving Society et inauguré en février 1985.

Repulse bay Dragon

Dragon

Tortues dans une cage gardée par le dragon Repulse bay

Repulse bay Repulse bay

Repulse bay Repulse bay

Le sanctuaire est dominé par les statues du bodhisattva de la compassion Kwun Yam (Guanyin) et de la déesse Tin Hau (Mazu) protectrice des pêcheurs et des marins. Ces deux divinités sont très appréciées à Hong-Kong.

Repulse bay Repulse bay

Repulse bay

Roi Dragon de la mer d'Orient

Repulse bay Repulse bay

Repulse bay Bouddha

Repulse bay Repulse bay

Le pont de la longévité (à chaque fois qu'on le traverse, on ajoute 3 jours à son espérance de vie) mène à une plateforme sur laquelle se trouvent un autre statue de la déesse Tin Hau, un dieu-poisson, trois béliers célestes portant le sceptre de jade, et le vieil homme de la lune qui enserre dans des liens le rocher Yue Lao (qui représente la divinité du mariage... à moins que Yue Lao soit le vieil homme lui-même ? Les versions diffèrent)

Repulse bay Pont de la Longévité

Repulse bay

Trois béliers célestes portant le sceptre de jade Poisson et autre statue de la déesse Tin Hau

Le vieil homme de la lune et le rocher Yue Lao enserré dans des liens (à gauche)

Repulse Bay Ski nautique

Nous remontons dans le car, direction Aberdeen Promenade. Nous passons devant un terrain de golf à 9 trous. Il y a un 18 trous dans les Nouveaux Territoires (400 € déjeuner compris). En Chine, à Shenzhen il y a le golf de Mission Hills qui fait 216 trous, c'est le record mondial. Ensuite, notre guide attire notre attention sur un immeuble qui comporte un trou à son sommet. Il essaie de nous faire deviner pourquoi. C'est pour le feng-shui : les montagnes derrière, ce sont des dragons. Et si on leur ménage une fenêtre pour continuer à voir la mer, les dragons sont satisfaits.

Ensuite, notre guide nous explique le système des passeports à Hong-Kong. Les habitants de Hong-Kong qui sont nés avant 1997 peuvent demander un passeport chinois, le Hong Kong Special Administrative Region passport, qui est différent de celui des Chinois continentaux. Il leur permet de voyager dans de nombreux pays du monde sans visa (Union Européenne, Japon, Canada, Russie...). Avant, ils avaient un passeport britannique.

En 1982, les négociations entre le Royaume-Uni et la Chine au sujet du rattachement de Hong-Kong à la Chine ont commencé. Les Nouveaux Territoires étaient loués au Royaume-Uni pour 99 ans (jusqu'en 1997). L'île de Hong Kong et la presqu'île de Kowloon, avaient été cédées à perpétuité au Royaume-Uni, elles auraient théoriquement pu rester anglaises, mais la mise en place d'une frontière était techniquement impossible. L'accord par lequel le Royaume-Uni s'engage à remettre à la Chine l'ensemble de la colonie en 1997 a été signé en décembre 1984. A partir de 1988, les habitants de Hong-Kong ont commencé à immigrer massivement à l'étranger, vers les autres pays du Commonwealth. Afin d'endiguer le phénomène, les autorités britanniques ont modifié le passeport des ressortissants de Hong-Kong, y ajoutant la lettre "O" pour overseas, leur interdisant de résider au Royaume-Uni.

 

Haut ↑

 
«
»
 

A lire aussi

17e jour : Hong Kong
17e jour : Hong Kong

19e jour : Hong Kong → Paris
19e jour : Hong Kong → Paris

Victoria Peak
Zoom : Victoria Peak

Promenade en sampan et village de pêcheurs
Zoom : Promenade en sampan et village de pêcheurs

 

 

Haut ↑