«
»

Visite du temple du Bouddha de Jade

Publié le 21/10/2013   |   3340 vues

小心   Cette page contient de nombreuses photos, soyez patient lors du chargement...

 

170 Anyuan Rd, Jing'an,
Shanghai
Tél : +86 21 6266 3668
Site internet

Le Temple du Bouddha de Jade (玉佛禅寺 Yùfó Chán Sì) est l'un des plus fréquentés de Chine. Notre guide local nous explique que le bouddhisme est la religion dominante à Shanghai et qu'il y a plus de 85 temples dans la ville. Du fait des importants flux migratoires que connaît la ville, il y a beaucoup de religions représentées à Shanghai : taoïsme, islam, protestantisme... "La tolérance est dans l'esprit de la ville de Shanghai, comme la mer", nous dit-il. Le bouddhisme a été introduit en Chine en l'an 68, sous la dynastie de Han, et a connu son apogée sous la dynastie des Tang.

D'une étendue de 2 hectares, ce qui n'est pas très vaste, le Temple du Bouddha de Jade a été fondé en 1882 pour abriter deux des cinq statues de Bouddha en jade blanc (un bouddha assis haut de 1,90m et un bouddha allongé haut de 90cm) données par un expatrié chinois et importées de Birmanie par la mer par un moine nommé Huigen. C'est assez exceptionnel, car la plupart du temps les statues de bouddha sont plutôt sculptées en bois de camphrier doré. Situé en pleine ville, il est entouré de murs de couleur safran.

Le temple fut détruit durant un soulèvement en 1911 mais les statues ont été préservées, et le temple reconstruit sur le site actuel en 1928. Le style est celui de la dynastie des Song (960 - 1279).

Notre guide nous explique la différence entre le Grand et le Petit véhicule : les adeptes du Grand véhicule ne mange pas de viande, ils évitent également les légumes trop relevés (genre oignons). Ce sont les majoritaires en Chine. Les adeptes du Petit véhicule (plutôt Nord du Vietnam) sont autorisés à manger de la viande, sauf dans trois cas : si l'animal a été tué devant eux, s'ils ont entendu le cri de l'animal lors de sa mort, ou si leur hôte leur a dit que ça a été préparé spécialement pour eux (on ne doit pas manger avec excès). Le bouddhisme prône la tolérance, le renoncement et la compassion infinie envers tous les êtres. Il existe paraît-il une cérémonie qui consiste à libérer des carpes koï ou des tortues.

La jeune génération est de moins en moins pratiquante. Les communautés protestantes et catholiques font des cérémonies religeuses importantes à l'occasion des mariages, les bouddhistes non. En revanche, ils peuvent solliciter les moines pour les morts, lors de cérémonies durant lesquelles on fait brûler des faux billets, ou des représentations de biens matériels en papier, pour que le mort ne manque de rien.

Notre guide nous raconte que certains délinquants, pour échapper à la justice, se rasaient la tête et se faisaient moine afin d'obtenir une sorte d'immunité.

Extérieur du temple

Nous entrons dans la la cour principale du temple. On y croise des fidèles venus prier à grand renfort de bâtons d'encens (notre guide nous explique le la fumée de l'encens qui monte permet de communiquer avec le ciel). De temps à autres, nous voyons même un passer un moine.

Le premier bâtiment est la chambre des quatre rois célestes. Chacun joue son rôle dans la défense du paradis bouddhiste. Outre ces quatre statues, il abrite également les statues de Maitreya et de Wei Tuo Bodhisattva. Et pour une fois, nous sommes autorisés à prendre des photos (du moins, à l'intérieur des deux premiers halls) !

Temple du Bouddha de Jade

Extérieur du temple Extérieur du temple

Temple du Bouddha de Jade

Nous avons un Roi pour chaque point cardinal. Chacun des rois célestes tient dans la main une arme : un instrument de musique (une sorte de violon à quatre cordes qui produit une mélodie magique capable de détruire les esprits malfaisants) pour le roi de l'Est, une épée pour le Roi du Sud, un ruban de soie en forme de dragon pour le Roi de l'Ouest (quand il est confronté à des ennemis, ce ruban se transforme en vrai dragon cracheur d'eau, pour inonder les ennemis. C'est pour cette raison que les paysans, en cas de sécheresse, faisaient leur prière devant une statue de dragon), un parasol pour le Roi du Nord (quand il l'ouvre, le parasol aspire les ennemis. Il tient également une colombe dans sa main gauche, symbole de paix).

Gardiens célestes - rois de l'Est et du Sud Gardiens célestes - rois de l'Ouest et du Nord

Derrière nous, le portail du temple. Lors de la visite de personnages importants, ce portail était ouvert, les moines s'alignaient de chaque côté pour les accueillir.
Le bouddha assis est le bouddha Maitreya. C'est le bouddha futur ou successeur. Il est souriant et a un gros ventre symbole de tolérance.

Bouddha Maitreya

Les lions (獅 shī) sont joliment décorés de rubans rouges. Les plus gros reçoivent des pièces.

Dragon Lion

Nous passons ensuite dans Grand Hall. Comme tout est construit en bois, les bougies sont interdites et ont été remplacées par des bougies électriques. Il y a de nombreux coussins au sol, pour les deux moments de la journée où les moines se rassemblent pour prier : de 4h00 à 5h00 et de 16h00 à 17h00.

Grand Hall

Le Grand Hall contient de nombreuses statues : les premières sont les trois bouddhas en or hauts de 2,40m (du gauche à droite Amitabha, puis Gautama alias Shakyamuni le fondateur de la religion, et Bhaisajyaguru fondateur de la médecine). Sur leur poitrine, un swastika lévogyre, sens inverse des nazis, qui dans la religion bouddhiste est signe de bonheur (et qui fait toujours réagir les touristes européens).

3 Bouddhas en or

Le poisson de bois (木鱼 mù yú) posé sur un coussin blanc est un instrument de musique. Notre guide local nous raconte une légende qui dit qu'autrefois, un poisson géant avala les canons (livres sacrés ) du bouddhisme. Pour le punir, Shakyamuni le transforma en instrument de musique : tous les jours, les moines battaient la mesure de leurs prières en le frappant avec un bâton, pour lui faire recracher les textes sacrés.

Extérieur du temple Poisson de bois

Sur les côtés, 20 statues de divinités protectrices (les dieux des vingt cieux).

Dieux des vingt cieux Dieux des vingt cieux

Cloche Bouddha

Puis, la statue de Guanyin (Bodhisattva de la compassion, en sanskrit Avalokiteshvara), avec à sa droite son assistant Shen Cai, et à l'arrière-plan et ses 53 professeurs et grands maîtres. On y voit également une peinture murale de paysages, racontant son histoire. Plus haut, une statue en bronze de Shakyamuni. Le Bodhisattva est debout sur la tête d'un animal mi-tortue, mi-poisson assez redoutable, capable de déclencher des tremblements de terre. Il se tient sur ta tête afin de l'apaiser et de protéger les hommes. En bas, 18 arhats (des saints hommes).

Guanyin et Shen Cai

Nous quittons ce pavillon. Notre guide attire notre attention sur le seuil de la porte, très relevé (attention à ne pas se casser la figure), pour chasser les mauvais esprits, mais aussi pour forcer à enjamber, ce qui est un signe de politesse envers la divinité.

Bouddha Lampions

Nous passons devant une rangée de bonsais tout à fait magnifiques (le mot est dérivé du chinois 盆栽, pénzāi qui signifie culture en pot). Le bonsai est un microcosme de la nature. Eux aussi ont droit à leurs rubans de soie rouge, portant les voeux de la personne qui l'a "invité" (on ne dit pas acheter).

Bonsais Bonsais

Bonsais Phenix

Bonsais Phenix

Phenix

La chambre du Bouddha de Jade se situe dans la partie Nord du temple, au 2e étage. pas de photo, c'est interdit. Le seul que nous ayons pu photographier est une reproduction dans la boutique (et encore, de l'extérieur). Les statues ont été sculptées à partir d'un seul bloc de jade.

Reproduction du Bouddha de Jade

Nous arrivons devant la statue du bouddha asssis. Sur la table, deux lampes symboliques (autrefois, on allumait des milliers de bougie). Dans les placards de part et d'autres, plus de 7168 volumes de livres sacrés. Une partie a été obtenue dans le cadre d'échanges avec d'autres temples en Chine, mais aussi en Corée et au Japon. En haut, plus de 666 statues miniatures de bouddha. Des plaques de métal sur laquelle le nom des familles donatrices est inscrit. Les donateurs sont obligés de renouveler leur donation (leur "invitation"), ordinaire ou importante (selon le prix qu'ils y mettent) tous les ans. Il y a de nombreux bouquets de lys dans la pièce.

Notre guide local nous explique la hiérarchie dans le bouddhisme : bouddhas, bodhisattva, dignités, arhats et moines. Il y a aussi les fantômes. Il faut des milliers d'années de méditation, des bonnes actions, et quelques réincarnations pour grimper dans la hiérarchie.

Nous sontinuons la visite en passant devant une galerie de photos des différents dirigeants ayant visité le temple. Nous avons Bill Clinton, Nancy Reagan, Pierre Mauroy, le maire de Shanghai, l'actuel président chinois Xi Jinping (qui fut autrefois secrétaire municipal du PCC de Shanghai, ce qui est un poste plus important que maire), l'ex-président portugais...

Hall of fame

Nous descendons vers la 2e statue du Bouddha de Jade (celle qui est allongée). Attention à la tête dans l'escalier, pour ceux qui sont grands. Elle représente le bouddha dans son nirvana, paisible avec sa tête reposant sur sa main. près de lui, des grues et des tortues, symboles de longévité. La statue à côté est un personnage militaire de l'époque des Trois Royaumes, symbole de la force et de l'amitié. Avant les opérations de police, les agents faisaient une prière devant une statue représentant ce personnage (on le voit dans certains films du cinamé hong-kongais). Les membres de la mafia aussi, avant les cambriolages. A gauche, des armoires en palissandre pour accueillir des statues.

 

 

Haut ↑

 
«
»
 

A lire aussi

14e jour : Shanghai
14e jour : Shanghai

Musée de Shanghai
Zoom : Musée de Shanghai

Visite de la vieille ville
Zoom : Visite de la vieille ville

Visite du jardin du mandarin Yu
Zoom : Visite du jardin du mandarin Yu

Visite du quartier de l'ancienne concession française
Zoom : Visite du quartier de l'ancienne concession française

Promenade sur l'avenue du Bund
Zoom : Promenade sur l'avenue du Bund

Maison de la Soie
Zoom : Maison de la Soie

Spectacle d'acrobaties
Zoom : Spectacle d'acrobaties

Shanghai by night
Zoom : Shanghai by night

 

 

Haut ↑