«
»

18e jour : Macao

Publié le 18/11/2013   |   3000 vues

小心   Cette page contient de nombreuses photos, soyez patient lors du chargement...

 

Ma crève va mieux, youpi. Le petit-déjeuner est servie au Café Causette, comme toujours des plus fournis. Et au moins, ils ont des vrais petits pains au chocolat ! On nous demande de signer un document à notre arrivée, même si dans notre cas le petit-déjeuner est compris (et il vaut mieux, compte-tenu du prix qu'il coûte). Le service est impeccable et efficace. A notre demande on nous place dans un coin pas trop climatisé. Nous embarquons subrepticement quelques fruits pour plus tard.

Petit-déjeuner à l'hôtel Mandarin Petit-déjeuner à l'hôtel Mandarin

Petit-déjeuner à l'hôtel Mandarin Petit-déjeuner à l'hôtel Mandarin

Petit-déjeuner à l'hôtel Mandarin Petit-déjeuner à l'hôtel Mandarin

Petit-déjeuner à l'hôtel Mandarin

Nous vérifions une nouvelle fois que nous avons bien notre passeport sur nous. Le portier de l'hôtel nous appelle un taxi et lui indique notre destination. Il fait déjà très, très chaud. Nous arrivons à l'embarcadère, qui n'est pas un simple ponton mais une vraie galerie marchande, on se croirait dans un petit aéroport.

Compteur du taxi Vers l'embarcadère

Nous sommes rejoins par l'autre couple. Ils ont galéré comme des fous, car leur taxi n'a pas bien compris la destination. En plus, ils ont également un embarcadère de leur côté de la baie, ce qui a ajouté à la confusion.

Galerie marchande embarcadère Vers l'embarcadère

Nous achetons notre billet auprès d'un guichet Turbojet, en classe économique, pour 172 HKD. Notre ferry hydroglisseur ne part que dans 45 min (les précédents sont déjà tous complets).

Vers l'embarcadère Billetterie

Nous passons par les formalités de douane, comme si nous changions de pays.

Tableau des départs Vers l'embarcadère

Vers l'embarcadère Vers l'embarcadère

On applique un autocollant sur notre billet de voyage, correspondant à notre numéro de siège.

Billet de ferry pour Macao

Nous embarquons. Les sièges font vraiment penser à des sièges d'avion.

Embarquement Embarquement

Embarquement Sièges du ferry

Le tangage est terrible, heureusement cela ne dure que le temps de l'embarquement, sinon je pense que le mal de mer aurait fini par me gagner. Nous avons droit à un nouveau formulaire d'immigration.

Formulaire de l'immigration

La Région administrative spéciale de Macao de la République populaire de Chine a été colonisé et administré par le Portugal durant plus de 400 ans avant d'être rétrocédée le 20 décembre 1999. Les langues officielles sont le Cantonais et le Portugais. Macao, c'est la péninsule, mais aussi l'Ile de Taipa et l'Ile de Coloane, toutes reliées par des ponts.

Nous arrivons vers midi. La chaleur est déjà terrible. Nous faisons un petit passage à l'office du tourisme qui est hébergé près de la sortie.

Débarcadère Couloirs de la gare maritime

Couloirs de la gare maritime Extérieur de la gare maritime

Extérieur de la gare maritime

Les dollars de Hong-Kong sont acceptés et ils ont la même valeur que les patacas (MOP), la monnaie de Macao. On nous rend la monnaie soit en patacas, soit en HKD.

A droite, une pièce de 5 patacas, à gauche une pièce de 5 HKD

Nous cherchons les lignes de bus que nous avions repérées sur le plan fourni par l'hôtel. Il y a au moins 3 compagnies de transports en commun à Macao : Transmac, TCM et Reolian. Les bus de la compagnie Reolian sont flambants neufs. Juste une petite subtilité que personne à l'office du tourisme ne juge utile de nous expliquer : les bus ne circulent que dans un sens. On ne nous vend pas de billet, il faut faire l'appoint et le déposer dans une jarre transparente sur le table de bord du chauffeur. Qui ne parle pas un mot d'anglais et est totalement infichu de nous dire si nous sommes dans la bonne direction. Nous nous apercevons que ce bus nous éloigne de notre but, nous le quittons au bout d'une station.

Bus Bus

Itinéraire et horaires de la ligne 3. Nous voulons aller à l'hôtel Lisboa mais comme le bus est déjà rendu à la gare maritime, il aurait fallu faire tout le tour !

Nous avons la chance de trouver des anglophones sous l'abribus, qui nous indiquent quelle ligne prendre pour arriver dans le centre. Le 2e bus (que nous payons, cette fois-ci) nous dépose à l'arrêt Education & Youth Affairs Bureau, devant le Clube Militar et sa très belle architecture coloniale.

Clube Militar L'Hôtel Lisboa

L'Hôtel Lisboa A gauche, le casino de L'Hôtel Lisboa, à droite un petit bout de la banco de China, en face... je n'ai pas trouvé ce que c'était !

Casino Lisboa Fronton de la porte

Interdiction de fumer Lion à l'entrée

Le hall de l'hôtel Magnifique lustre

L'assistante chef concierge du Mandarin Oriental nous a donné une liste de suggestions de restaurants : parmi eux, Le Don Alfonso 1890 (cuisine italienne), le Robuchon au Dôme (pas le moins cher), l'Alfonso III (cuisine de Macao). Le hasard des trajets des bus nous mène au Don Alfonso 1890, en plus on n'est jamais déçu de la cuisine italienne.

Il y a deux Hôtel Lisboa l'un en face de l'autre ! Le normal, et le grand. Alors, forcément, nous nous trompons de bâtiment. Le personnel de la réception (probablement habitué à ce genre d'erreurs) nous aiguille en face.

Un taxi attend le chaland

L'Hôtel Lisboa

Le Grand Lisboa est un gratte-ciel de 261 mètres de hauteur et de 47 étages, construit à Macao de 2006 à 2008 en face de l'Hôtel Lisboa. Il comprend 650 chambres d'hôtel et un très important casino, et appartient à l'entreprise Sociedade de turismo e diversões de Macao (STDM) de Stanley Ho. L'architecte est l'agence de Hong Kong DLN Architects L'immeuble a été conçu pour ressembler à une feuille de lotus spectaculaire.

Hôtel Grand Lisboa Hôtel Grand Lisboa

Dans le hall de l'hôtel, c'est une débauche d'ors et de cristaux. De nombreuses oeuvres d'une finesse exquise sont exposées dans des vitrines. Pour un peu, on finirait par se croire dans un musée !

Le hall de l'hôtel Grand Lisboa Le hall de l'hôtel

Le hall de l'hôtel Grand Lisboa Ours

Magnifique lustre Paons

Bouddha Sculpture dorée

Sculpture en jade (je pense) Pendule

Sculpture dans une défense de mammouth Légende

Hall de l'hôtel Plan des premiers étages

 

Le Don Alfonso 1890

Site internet

Le Don Alfonso est situé au 3e étage de l'hôtel Grand Lisboa. Le cadre est superbe, le service impeccable, à tel point que je me demande avec angoisse combien ça va nous coûter... Surtout que la cartea ffiche des prix en dollars sans préciser si ce sont des dollars de Hong-Kong ou des dollars US.

Enseigne Salle du restaurant

Carte Carte

Carte

En fait, les tarifs sont très raisonnables, car, comme nous l'explique le chef, le restaurant est en grande partie financé par le casino attenant. Maman et moi prenons un plat unique. Alors, afin que nous patientions agréablement le temps que nos camarades de voyage dégustent leur entrée et leur dessert, on nous en sert également un gratuit !

Leurs petits pains sont divins Entrée gratuite

Plat principal (spaghetti) L'addition. 95 euros pour 4 personnes, c'est raisonnable

Notre prochaine étape est la Macao Tower Nous faisons le trajet en rickshaw. Le trajet coûte 200 patacas par véhicule, nous rajoutons un pourboire car nous avons vraiment de la peine pour le conducteur qui doit pédaler en plein cagnard.

Un rickshaw comme le nôtre Avenida Doutor Mario Soares

Hôtel Grand Emperor La Macao Tower

Vers la macao Tower Dans Macao Tower

Vers l'observatoire

Macao Tower

La Macau Tower Convention & Entertainment Centre a été ouverte en 2001. Conçue par le cabinet d'architecture néozélandais de Craig Craig Moller, elle mesure 338 m (61 étages, plus l'antenne).

Maquette de la tour

Billeterie Tarifs

Dans Macao Tower Vers l'observatoire

Vers l'observatoire Schéma du haut de la Macao Tower

Tourniquets Schéma de la tour dans l'ascenseur

Au 58e étage Au 58e étage

Le wifi est gratuit et nous en profitons pour donner des nouvelles à nos chers et tendres.

Vue de la Macao Tower Vue de la Macao Tower

Vue de la Macao Tower Vue de la Macao Tower

Vue de la Macao Tower Vue de la Macao Tower

Vue de la Macao Tower Vue de la Macao Tower

Vue de la Macao Tower Vue de la Macao Tower

Vue de la Macao Tower Vue de la Macao Tower

Vue de la Macao Tower Vue de la Macao Tower

Vue de la Macao Tower Vue de la Macao Tower

Au 60e étage, la base de saut à l'élastique A.J. Hackett permet aux intrépides de se faire une petite frayeur. Le néo-zélandais Alan John Hackett s'est fait un nom en effectuant un saut à l'élastique du haut de la tour Eiffel en 1987 (et repart entre deux agents de la maréchaussée). Il a battu son record à la Macao Tower. Si Macao, c'est un peu loin pour vous, il a également ouvert un site de saut en Normandie.

Caution falling people On m'a vu(e) dans le Vercors...

Le site de saut L'équipement

Instructions de sécurité Balance

Les types de saut Un peu d'histoire

Il y a égalmeent un petit récapitulatif des tours les plus hautes du monde.

Les tours les plus hautes du monde Les tours les plus hautes du monde

Nous prenons le bus à la station Macao Tower pour retourner dans le centre ville. C'est la ligne 9A, exploitée par Transmac

Horaires de la ligne 9A

Il est 16:00. Nous descendons à la station Calçada de Santo Agostinho, sur l'Avenida da Praia Grande.

Clinique véto sur l'Avenida da Praia Grande

Nous remontons la Calçada de Santo Agostinho, et son impressionnant parking de scooters. Là-bas, ils ont encore des parcmètres, au look rétro mais à l'affichage digital.

Centre ville Parcmètre

Immeubles Calçada de Santo Agostinho

Rua Central Un canisite

Calçada do Tronco Velho

Nous remontons le Largo de Santo Agostinho (square Saint-Augustin), passons devant le Teatro Dom Pedro V, l'un des premiers théâtres de style occidental en Chine (dixit Wikipedia), construit en l'honneur du roi Pierre V, et qui figure sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. A quelques pas, c'est l'Église Saint-Augustin.

Teatro Pedro V Église Saint-Augustin

Bel arbre Bel arbre

Siège de la Banco Delta Asia, 10e banque de Macao. La BDA avait été accusée en 2005 de blanchiment d'argent et de mise en circulation de faux dollars pour le compte de la Corée du Nord

A Macao aussi, les cabines téléphoniques sont encore à pièces. Et en bien meilleur état que les nôtres...

Cabine téléphonique Tarifs

Nous poursuivons notre petite promenade par la visite de la Largo do Senado, place large couvrant 3,700 m², le coeur piétonnier de Macao. Construite en 1918 pour relier Praia Grande avec le port intérieur. On y trouve les bâtiments du Leal Senado, la poste centrale, la Maison de la Miséricorde et l'Eglise St. Dominique.

Vers la Largo do Senado Largo do Senado

Avenida de Almeida Ribeiro La Poste centrale (et un tout petit bout du Grand Lisboa à gauche)

Fondée en 1569 par le premier évêque de Macao, la Santa Casa da Misericordia (Sainte Maison de la Miséricorde) héberge plusieurs associations caritatives.

La Maison Sacrée de la Miséricorde, fondée en 1569 La Maison Sacrée de la Miséricorde

Largo do Senado Largo do Senado

Macau Government Tourist Office

Nous sommes impressionnés par le nombre de pharmacies dans le quartier...

Pharmacie Boutiques

Swarovski Mangez des pommes ! Devant un magasin Bossini

Vers l'Eglise St Dominique

Nous empruntons les ruelles très fréquentées, direction les ruines de San Paolo. Nous passons sur la Largo de São Domingos, devant l'Eglise St Dominique. De style baroque, établie en 1587 par 3 moines dominicains espagnols, l'église est célèbre pour ses ornements en bois sculpté.

Eglise St Dominique Eglise St Dominique

Nous cheminons le long des ruelles commerçantes remplies d'enseignes lumineuses.

Ruelle commerçante Ruelle commerçante

Ruelle commerçante Pauvre gars qui doit crever de chaud sous son masque de virus (à moins que ce soit un costume de fugu ?)

Enseignes lumineuses Enseignes lumineuses

 

Visite des ruines de San Paolo

Elle sont représentées par la façade de l'église de la Mère-de-Dieu de Macao, au haut d’un escalier de 68 marches, et les fondations du collège Saint-Paul. Le collège avait été édifié à la fin du XVIe, l'église au début du XVIIe siècle. Tous deux furent sont ravagés par un incendie en 1835. Plus grande attraction touristique de la péninsule, les ruines de San Paolo furent classées en 2005 au Patrimoine mondial de l'humanité (UNESCO) avec tout le centre historique de Macao.

Dans des niches au premier étage de la façade se trouvent les statues de quatre saints jésuites : Louis de Gonzague, Ignace de Loyola, François Xavier et François Borgia. Au-dessus de la porte principale, une statue de la Vierge Marie, entourée d’anges-musiciens.

Ruines de San Paolo

Encore au-dessus, la conquête de la mort par la passion de Jésus, et au plus haut niveau, une colombe symbole de l’Esprit Saint.

Ruines de San Paolo

Panneaux explicatifs Panneaux explicatifs

Non loin des marches, une statue représentant l'amitié entre la Chine et le Portugal. La jeune fille chinoise offre une fleur de lotus, symbole de Macao au jeune homme portugais.

Enseignes lumineuses Enseignes lumineuses

Et une gentille petite minette tigrée bien dodue, sans doute gestante, qui attendrit les touristes.

Minette

Il est 17h00 passé, il fait toujours aussi chaud, direction la dernière étape de notre balade : les casinos. Nous passons devant Lou Kau Mansion (une maison de type cantonais avec des éléments de style européen construite en 1889 et qui appartenait à Lou Kau, un riche businessman chinois).

Lou Kau Mansion Lou Kau Mansion

Fontaine Stella Maris. La mention 'In hoc signo vinces' signifie 'Par ce signe, tu vaincras'

Puis la cathédrale, construite vers 1622, à l'origine en taipa, endommagée par un typhon en 1836, reconstruite une première fois entre 1844 et 1850, et une deuxième fois en 1937.

Lou Kau Mansion Lou Kau Mansion

Nous longeons ensuite le Jardim de San Francisco, entre l'Avenida de Praia Grande et la rua Nova Guia.

Jardim de San Francisco Jardim de San Francisco

Jardim de San Francisco Jardim de San Francisco

Boîte aux lettres Double immatriculation. Tiens, encore une BMW

Nous passons devant une boutique Crocodile, une marque fortement inspirée de Lacoste, qui est paraît-il mieux connue en Chine que son concurrent occidental.

Boutique Crocodile Boutique Crocodile

 

Les casinos

Nous rentrons à pied vers l'embarcadère en traversant le quartier des casinos.

Ruelle commerçante Boutique de sacs à mains

D'après USA Today, Macao "l'enfer du jeu" surpasse désormais Las Vegas sur le marché du jeu. Nous visitons un casino, le Wynn Macau, un resort gigantesque ouvert en 2006. Il intègre, outre le casino, un hôtel, une galerie de boutiques de luxe et un spa. Bon, étant originaire de la Côte d'Azur, je sais un peu à quoi ça ressemble, un casino. Par contre, la décoration et les éclairages sont impressionnants. Et la clim est la bienvenue...

Casino Wynn

Au plafond du hall, la représentation des signes du zodiaque. Au-dessous, un gigantesque globe terrestre.

Globe dans le hall du Casino Wynn Globe dans le hall du Casino Wynn

Toutes les demi-heures, un spectacle son et lumière met en scène un dragon géant qui sort du globe dns un grand fracas de tonnerre. De nombreux visiteurs ont posté des vidéos du show sur Youtube.

Plafond sculpté dans le hall du Casino Wynn Ouverture du globe

Sortie du dragon Le dragon

Le dragon Le plafond s'ouvre...

Flammes Flammes

Le Golden Flower, un des restaurants du Wynn resort

Nous continuons notre petit bonhomme de chemin au travers des casinos.

StarWorld Casino MGM Grand Casino

Jolie Smart tunée Innombrables scooters

Nous longeons l'avenue du Dr Sun Yat Sen, passons devons la statue en bronze de Kwun Yam (ou Kun Iam), la déesse de la compassion. Haute de 20m, elle a été conçue par Cristina Rocha Leiria. Elle est perchée sur un dome en forme de lotus qui abrite le Kun Iam Ecumenical Centre.

Kwun Yam Kwun Yam

Nous passons ensuite devant le Macao Science Center, conçu par Ieoh Ming Pei (celui de la pyramide du Louvre et de la Bank of China Tower à Hong-Kong)

Macao Science Center

Nous passons devent le Macao Museum of Art, qui doit se sentir bien seul au milieu de tous ces casinos...

Macao Museum of Art

Un peu plus loin, le gigantesque hôtel-casino Sands, ouvert en 2004.

Casino Sands Casino Sands

Ensuite, c'est Fisherman's Wharf, un grand complexe de magasins, casinos, hotels, restaurants et attractions construit dans le style de différents ports maritimes mondiaux (Venise, Amsterdam...) et de monuments célèbres (le Colisée, un palais dans le style Tang). Il est ouvert depuis fin 2006.

Casino Babylon

Fisherman's Wharf - L'Amphitéâtre romain Fisherman's Wharf - L'Amphitéâtre romain

Fisherman's Wharf - L'Amphitéâtre romain Fisherman's Wharf

Le décor en forme de montagne s'appelle Vulcania et il abritait des montagnes russes jusqu'à ce qu'un accident mette fin à leur exploitation.

Fisherman's Wharf - Vulcania

Fisherman's Wharf - Forteresse de la Dynastie Tang Fisherman's Wharf - Forteresse de la Dynastie Tang

Fisherman's Wharf Fisherman's Wharf

Gare maritime

Dans le ferry qui nous ramène à Hong-Kong, nous remplissons une nouvelle fiche d'immigration. Passage à la douane, contrôle aléatoire des températures frontales, décidément ça ne rigole pas avec le SRAS et la grippe aviaire. Des panneaux annoncent qu'il est interdit de sortir plus de deux bidons de poudre. De poudre ??? Ah oui, il s'agit du lait maternisé, qui coûte si cher en Chine continentale, et qui se trouve donc ravalé au même rang que l'alcool et les cigarettes.

Le retour se fait en taxi. Notre chauffeur est du genre speed. Si un remake du film Taxi se fait à un jour à Hong-Kong, il peut postuler. Du coup, le retour nous aura coûté encore moins cher que l'aller !

Au retour, dans notre chambre, le personnel de l'hôtel a déposé sur notre lit une petite fiole de lotion apaisante pour les pieds. Quelle délicate attention !

Gentille petite attention de la part du personnel de l'hôtel

 

Haut ↑

 
«
»

 

 

Haut ↑