«
»

Temple du Ciel

Publié le 05/08/2013   |   2134 vues

小心   Cette page contient de nombreuses photos, soyez patient lors du chargement...

 

Dongcheng, Beijing
Site officiel

En Chinois 天坛 Tian Tán, il a été construit en 1420 sous le règne de l'Empereur Ming Yongle par l'architecte de la Cité Interdite. Ce temple était réservé à l'Empereur. A l'époque, celui-ci était considéré comme le « fils du Ciel » Afin de montrer son respect au Ciel, les cérémonies de sacrifice avaient une grande importance. Les sacrifices concernaient toutes sorties d'animaux, également des objets (non, pas de sacrifices humains)...

Le Temple du Ciel a été classé au Patrimoine Mondial par l'UNESCO en 1998. Début 2005, une rénovation a été entreprise en vue des JO de 2008. Il est situé au coeur d'un immense parc au sud de Pékin dans le district de Xuan Wu, qui s'étend sur 1,7km.

Là encore, il faut penser à réviser sa table de 9...

beijing-temple-du-ciel-plan

 

Dans le parc, nous croisons de très nombreux promeneurs Pékinois... Certains jouent à se renvoyer une sorte de volant à plumes avec la seule aide de leur pied. D'après mes recherches sur le net, il s'agit d'un sport traditionnel chinois assez peu connu en Europe (en tout cas je n'en n'avais jamais entendu parler), le jiànzi 毽子 (le jeu du volant). Nous les photographions avec la même curiosité dont ils feraient preuve devant des boulistes en France... On serait bien restées les admirer un peu plus longtemps, mais il faut suivre le groupe.

beijing-temple-du-ciel-joueur-jianzi

Joueur de jiànzi

D'autres, pour la plupart, des seniors, sont assis sur les rambardes des allées couvertes pour jouer aux cartes, au mah-jong et à d'autres jeux de société (notamment un genre de jeux d'échecs avec des pièces rondes qui, d'après mes recherches sur le net, serait le xiàngqí 象棋)... tandis que les plus jeunes ont le nez dans leur smartphone, comme tous les jeunes.

beijing-temple-du-ciel-xiangqi beijing-temple-du-ciel-jeu-de-cartes

beijing-temple-du-ciel-tarif-entreei

 

Les poubelles sur ce site sont en forme de jarres traditionnelles, peintes en doré.

Le célebrissime Temple des Prières pour la Bonne moisson (Qínián diàn 祈年殿) mesure 38 m de haut pour 30 m de diamètre. Trônant au sommet de trois terrasses de marbre superposées, il est tout en bois. La base du temple est carrée (symbolisant la terre) alors que le haut est rond (symbolisant le Ciel).

Temple des prières pour de bonnes moissons

 

A l'intérieur, 4 piliers (un pour chaque saison) de couleur rouge décorés de motifs d'or, entourés de 12 colonnes rouges (les 12 mois de l'année), elles-mêmes encore entourées de 12 colonnes (pour les heures de la journée).

Temple des prières pour de bonnes moissons beijing-temple-du-ciel-temple-prieres-bonne-moisson_interieur1

beijing-temple-du-ciel-temple-prieres-bonne-moisson_interieur4 beijing-temple-du-ciel-temple-prieres-bonne-moisson_interieur3

Notre guide nous laisse quelques minutes de liberté pour visiter les alentours et jeter un oeil aux expositions qu'abritent les deux bâtiments adjacents. L'une d'entre elles (l'annexe Ouest a priori) présente les étapes des rites pour vénérer le ciel dans la Chine féodale, ainsi que les objets utilisés.

beijing-temple-du-ciel1

beijing-temple-du-ciel-expo1 beijing-temple-du-ciel-expo2

beijing-temple-du-ciel-expo3 beijing-temple-du-ciel-expo4

beijing-temple-du-ciel-expo6 beijing-temple-du-ciel-expo5

Un couple de jeunes mariés se fait photographier devant le temple.

beijing-temple-du-ciel-jeunes-maries

Une scène avec un important matériel son et lumière, ainsi que deux écrans géants est en train d'être mis en place. Sans doute un spectacle de prévu...

beijing-temple-du-ciel-scene-spectacle

 

Nous passons devant le cyprès des Neufs Dragons, qui est paraît-il vieux de plus de 500 ans.

beijing-temple-du-ciel-cypres-au-9-dragons

Cyprès des Neufs Dragons

Direction la Voûte Céleste impériale via le pont des marches vermillon (Dān bì qiáo 丹陛桥), qui nous fait insensiblement monter vers le ciel. Au centre, un chemin un peu surélevé, que seul l'Empereur avait le droit de fouler. Nous passons la porte Chengzhen (成贞门). Nous contournons le mur circulaire (Mur de l'Echo) pour passer par la porte de droite. Nous n'avons pas pu tester le Mur de l'Echo car il y avait trop de monde.

beijing-temple-du-ciel-mur-echo1

beijing-temple-du-ciel-mur-echo2

Nous arrivons dans une vaste cour. Devant nous, La Demeure du seigneur du Ciel ou Voûte Céleste impériale (Huáng qióng yǔ 皇穹宇) Il faut faire la queue pour y monter et jeter un petit coup d'oeil à l'intérieur.

beijing-temple-du-ciel-voute-celeste-imperiale

Voûte Céleste impériale

beijing-temple-du-ciel-voute-celeste-imperiale4

Vue intérieure de la Voûte Céleste impériale

beijing-temple-du-ciel-voute-celeste-imperiale3

Mur de l'Echo, face interne, vu de la terrasse de la Voûte Céleste impériale

beijing-temple-du-ciel-vue-sur-porte-chengzhen

Vue sur la porte Chengzhen

Dans un des bâtiments latéraux, des autels, et une grande boîte aux parois transparente destinée à recevoir des offrandes sous la forme de billets de banque...

beijing-temple-du-ciel-voute-celeste-imperiale2

Nos deux appareils photos tombent successivement en panne de batterie. Le smartphone de maman prend le relai.

beijing-temple-du-ciel-voute-celeste-imperiale5

beijing-temple-du-ciel-voute-celeste-imperiale6

Enfin, c'est l'autel du Ciel (Huán qiū tán 圜丘壇) Là encore, le chiffre 9 est omniprésent : nombre de marches pour passer d'une terrasse à l'autre, nombre de cercles concentriques... Nous passons sous des portiques en pierre ornés de nuages.

Les visiteurs font la queue pour se placer au centre de l'autel et s'y faire photographier. Il paraît que si on se place sur cette dalle circulaire, on peut converser avec le ciel. Un phénomène acoustique permettrait de renvoyer le son de la voix répercuté par les balustrades... mais il y a trop de monde (et notamment des guides à mégaphones).

Au loin, nous voyons au mât... mais j'ai oublié s'il était d'époque et à quoi il servait !

beijing-temple-du-ciel-autel

Nous espérons que le repas aura lieu à l'hôtel, histoire de recharger un peu tout ça... hélas ce n'est pas le cas ; il va donc nous falloir nous contenter du smartphone de Maman.

 

Haut ↑

 
«
»
 

A lire aussi

2e jour : Beijing
2e jour : Beijing

3e jour : Beijing
3e jour : Beijing

Place Tian'anmén
Zoom : Place Tian'anmén

Colline du Charbon
Zoom : Colline du Charbon

Cité Interdite
Zoom : Cité Interdite

Maison de la perle
Zoom : Maison de la perle

Palais d'Été
Zoom : Palais d'Été

Stade des Jeux Olympiques de 2008
Zoom : Stade des Jeux Olympiques de 2008

Visite d'une fabrique de cloisonnés
Zoom : Visite d'une fabrique de cloisonnés

Carrefour
Zoom : Carrefour

 

 

Haut ↑