«
»

Institut de recherche et de protection des pandas géants

Publié le 16/09/2013   |   2259 vues

小心   Cette page contient de nombreuses photos, soyez patient lors du chargement...

 

Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding
1375 Xiongmao Ave, Chenghua
Chengdu, Sichuan, Chine ‎
Tél +86 28 8351 6911
Site internet

Le panda géant (Ailuropoda melanoleuca en Chinois 熊猫 xióngmāo) pèse en moyenne 105 kg, il mesure en moyenne 1,65 m et possède 42 dents. Il possède 6 doigts dont un "faux pouce" opposable à ses 5 doigts qui lui permettent d'attraper les tiges de bambou dont il est friand. Il se nourrit principalement de végétaux, 90% de bambou. Le panda atteint une maturité sexuelle vers 6 ans. Ils ne peuvent se reproduire que quelques jours par an. Notre guide locall nous explique que les pandas peuvent parcourir près de 80 km pour trouver un partenaire, et ils passent seulement 3 heures ensemble. La gestation dure en moyenne 137 jours. La mère peut donner naissance à un ou deux petits, pesant en moyenne 100g, rarement trois, mais ne s'occupe que d'un seul petit. Dans la nature les autres petits délaissés meurent rapidement. La maman panda met le petit sous son bras et reste pendant un mois sans dormir ni manger. Au bout d'un mois, le petit adopte le pelage noir et blanc, et la maman recommence à s'alimenter. Le panda reste 3 ans avec sa maman, il est adulte vers 4 ans. Une femelle panda est féconde jusqu'à l'âge de 12 ans, elle aura rarement plus de 4-5 gestations dans sa vie. On ne peut pas dire qu'ils soient très prolifiques...

L'espérance de vie d'un panda en captivité va de 26 à 30 ans (dans la nature, maximum 15 ans).

Pourquoi ours-chat ? Parce qu'il passe sa vie dans les arbres, comme le chat (quelqu'un du groupe fait remarquer que son chat à elle, il passe plutôt sa vie sur son canapé...). Il vit entre 1000 et 3000m d'altitude. L'hiver, il doit chercher sa pitance sous la neige. Du coup, il mange aussi d'autres végétaux : pommes de terre... Au printemps, le bambou bénéficie de la fonte des neiges et pousse de 60 cm par jour.

Après une bonne demi-heure de route (nous croisons les embouteillages du matin), nous arrivons à l'institut vers 9h00.

Embouteillage à Chengdu

Nous accédons à l'accueil du centre via un escalier prolongé d'une passerelle en bois. L'entrée du centre est en forme de panda stylisé.

Plan de l'institut de recherche pandas

Banderoles institut de recherche pandas Banderoles institut de recherche pandas

Entrée de l'institut de recherche et de protection des pandas géants

Un écran géant projette des images des pensionnaires entrecoupées d'extraits du film d'animation kung fu Panda. Des ouvriers terminent le sol de l'esplanade devant le centre.

Billet d'entrée

Tourist center Voiturettes

Nos guides nous laissent le choix entre visiter à pied ou en voiturette électrique. Même si la voiturette est tentante, nous optons pour la marche à pied qui nous permettra de découvrir plus d'endroits de ce parc qui s'étend sur 200 hectares. Des panneaux implantés dans tous les parcs présentent des citations de grands hommes sur le thème de l'écologie.

Statue de panda Panda cafe

Première étape, les enclos des pandas adultes. Les enclos sont arborés, d'une surface qui nous semble assez importante (mais est-elle suffisante pour les besoins d'un panda ?) avec des plateformes en bois, des piscines. Le premier panda que nous voyons est confortablement installé dans un arbre. Il hyperventile pour lutter contre la chaleur.

Nous sommes à peine arrivés qu'un panda arrive tranquillement dans notre direction (à croire que nos guides avaient son portable perso). Il fait une petite trempette dans sa piscine, arpente son enclos, se fait les griffes sur un arbre, grimpe sur une des plateforme, en redescend d'une manière particulièrement acrobatique... Bref, le grand show, pour le plus grand plaisir des visiteurs, qui ont un peu de mal à respecter les consignes de silence.

Panda Panda

Panda

Le long des chemins, sont implantés des panneaux présentant la fiche d'identité de chacun des pandas que nous pouvons observer.

Gheng ji Li Li

Shu rong Xiang bing

He qi He mei

Shuang xin Shuang xi

Fu Wa

Un Français qui voyage seul se joint à notre groupe afin de bénéficier des explications et de discuter avec des compatriotes.

Panda Panda

Dans les arbres des enclos, nous pouvons parfois apercevoir (et surtout entendre) des paons.

Nous passons ensuite devant un autre enclos où ceux-ci viennent de recevoir leur ration de bambou. Ils sont très occupés à se régaler juste devant les touristes. Nous mitraillons. Notre guide local nous explique que les pandas géants sont très chouchoutés. Le bambou qu'ils mangent n'est pas récolté sur place, car il est trop dur pour leurs petites quenottes. Il est récolté dans la nature, puis livré le matin. Outre leur ration journalière de bambou, dont ils ne digèrent que 20%, ils reçoivent également des fruits. Entre eux les chinois disent d'une personne qui fait des caprices qu'il est « gâté comme un panda géant ». Pas trop le temps de s'attarder, pourtant on resterait des heures à les regarder mâchouiller et se promener.

Le panda peut également être carnivore. Une espèce de rat, nommé rat de bambou, se nourrit des racines de bambou, provoquant la mort de la plante. Du coup, la viande du rat a un parfum de bambou. Le panda chasse les rats en frappant le sol au niveau des trous où le rongeur se cache, afin de générer de la poussière et l'obliger à sortir.

Repas des pandas Repas des pandas

Repas des pandas Repas des pandas

Repas des pandas Repas des pandas

Repas des pandas Repas des pandas

Repas des pandas Repas des pandas

Repas des pandas Repas des pandas

Nous croisons également un panda bipède. Pas moyen de savoir si c'est un visiteur qui a envie de se distinguer, ou si c'est un employé du parc qui est payé pour se balader toute la journée habillé comme ça (il doit avoir chaud là-dessous).

Costume de pandas

Ensuite, direction la nursery. Un petit film nous montre les étapes de la naissance du bébé panda, minuscule chose rose de 150g, aussitôt retirée à sa maman si ne se montre pas suffisamment apte à le gérer (ou en cas de portée gémellaire), pour être pesée et réchauffée.

Dans un des enclos de la nursery, enfin plutôt un genre de grande cage, 3 jeunes pandas. Deux d'entre eux jouent ensemble, se livrent à des roulades et des simulacres de bagarre. Le troisième, plus cabot, escalade une grille, vient s'appuyer le long de la vitre au travers de laquelle les touristes l'observent avec amusement, le rebord n'est pas assez large, du coup le pauvre finit par glisser par terre. Pas traumatisé du tout, encore moins découragé, il recommence immédiatement. Un panneau demande aux visiteurs de ne pas tapoter sur les vitres, évidemment la consigne n'est pas respectée.

Affiche nursery

Nursery des pandas Nursery des pandas

Nursery des pandas Enclos

Nous avions demandé à Kuoni si le centre de préservation des pandas proposait la possibilité de câliner un de ces adorables bébés. Ils nous avaient répondu que non. Sauf que, sur un blog anglophone, un globe-trotter a pu le faire (moyennant 205$, certes, mais bon... y en a qui pourraient un peu se renseigner avant de répondre !)

Les pandas roux

Affiche pands roux

Ensuite, direction l'enclos des pandas roux (Ailurus fulgens 小猫熊 Xiǎo māoxióng). Plus petit (50 à 65 cm sans la queue, 5-6 kg en moyenne), plus rapides et munis d'une longue queue touffue, ils font penser à des renards (l'emblème de Firefox, c'est lui). A l'instar des pandas géants, ils ont une frimousse parfaitement craquante, et ils mangent également des bambous. Plus timides, ils passent encore plus de temps perchés.

Panda roux Panda roux

Le panda roux atteint sa maturité sexuelle vers 18-20 mois. La gestation dure en moyenne 135 jours. La portée compte en général deux petits, parfois jusqu'à quatre. À la naissance, les petits ont déjà une fourrure et ne pèsent que 100 g. Ils ouvrent les yeux au bout de 18 jours, sortent de la tanière après 90 jours, sont sevrés après 5 mois et vivent avec leur mère jusqu'à la période de reproduction suivante.

Panda roux Panda roux

Dans le première enclos, deux beaux spécimens se promènent dans les arbres.

Panda roux Panda roux

Panda roux

Plus loin, trois pandas roux déjeunent dans des gamelles en métal. Leurs pattes avant sont suffisamment évoluées pour leur permettre de saisir la nourriture afin de la manger plus commodément.

Panda roux Panda roux

Panda roux Panda roux

Panda roux Panda roux

Un paon se promène tranquillement parmi les pandas, afin de terminer les fonds de gamelle.

Paon Paon

Lac Allée

Nous arrivons ensuite à une boutique de goodies à l'effigie du panda géant, qui jouxte une salle de projection d'un document sur les pandas. L'adorable bouille du panda et ses couleurs contrastées, sont une vraie bénédiction pour le marketing. On trouve des peluches de toutes tailles, des gants en forme de patte de panda, des magnets, des sacs à dos, des serre-têtes oreilles de panda, des casquettes… Il y en a pour toutes les bourses et tous les âges. Les prix ne sont pas négociables. Ensuite, nous entrons dans la salle de projection. Le documentaire est en anglais sous-titré en chinois.

Goodies panda Goodies panda

Déjà l'heure de repartir. J'y aurais volontiers passé la journée. Près de l'entrée, il y a une autre boutique, beaucoup plus vaste. Nous y trouvons de superbes sac à dos en toile jean multipoches, ornés d'une peinture de panda, différente sur chaque sac. Evidemment, nous craquons… Le voyageur Français nous laisse son adresse mail. Du coup, nous sommes un peu à la bourre pour rejoindre le car…

Boutique panda Boutique panda

Boutique panda

 

Haut ↑

 
«
»
 

A lire aussi

8e jour : Xi’An → Chengdu
8e jour : Xi’An → Chengdu

9e jour : Chengdu
9e jour : Chengdu

Monastère de Wenshu
Zoom : Monastère de Wenshu

Vieille ville de Chengdu
Zoom : Vieille ville de Chengdu

Spectacle d'opéra sichuanais
Zoom : Spectacle d'opéra sichuanais

 

 

Haut ↑